• facebook
  • twitter
  • contact travelguide

 

Auteures allemandes

en langue allemande
et en langue française

Judith Hermann

Née en 1970 à Berlin, Judith Hermann a reçu de nombreux prix litéraires, parmi lesquels le Prix Kleist (2011) et le Prix Fiedrich-Hölderlin (2009). Nouvelliste de talent, Judith Hermann s'est imposée en 1998 avec un premier livre de nouvelles, "Sommerhaus, später", qui se distingua d'emblée par la densité de l'écriture, la force de la voix et l'art de la narration de l'auteur. Avec la sobriété et la précision d'un photographe, son écriture fixe dans des mots les sensations et les émotions, l'indifférence et l'émotivité, l'espoir et le désespoir. Dans "Alice", un cycle de nouvelles paru en Allemagne en 2009, le vide n'est plus celui du temps, mais celui de l'absence, de la perte causée par la mort. Il ne saurait plus être question de combler ce vide, il s'agit d'en prendre conscience car il touche quelque chose de profondément enfoui en chacun, parfois sans le savoir. Le style de Judith Hermann puise sa force dans son jeu constant - et savant - avec les rythmes et la musicalité des mots, avec les ruptures nées de l'alternance entre les répétitions et la sécheresse des phrases courtes et lapidaires qui donnent au texte relief et singularité.

Maison d'été, plus tard

"Le jeu s'appelle "s'imaginer un livre comme ça". Imaginez. Imaginez neuf nouvelles aigres-douces, où la réalité flirte avec les chimères, où le présent est sans cesse envahi par le souvenir ou le rêve, où le bonheur est toujours éphémère et paradoxalement angoissant. Neuf nouvelles étranges, languides et floues, qui esquissent les contours d'individus de tous horizons et de tous âges, souvent apathiques et effacés, plus rarement énergiques et exubérants. Unis par une même solitude, nous les voyons tisser d'improbables amours dans la moiteur étouffante d'une île tropicale, tenter de lutter contre l'asphyxie d'un amant-poisson, hésiter face à la passion, la rater peut-être, et comprendre finalement que "la vie, ce n'est pas du théâtre". Ce premier livre a reçu un excellent accueil critique et public lors de sa sortie en Allemagne en 1998. En une prose claire et concise, Judith Hermann débusque avec subtilité nos utopies quotidiennes, nos résignations inadéquates, et évoque l'étrangeté de nos existences". Nathalie Gouiffès
"Les nouvelles de Judith Hermann vous saisissent et vous envoûtent. Dès les premières lignes, on est sûr qu'on ne sera pas déçu du voyage."
Le Figaro

Savoir plus

Judith Hermann sur Wikipedia en allemand et en français
Catégorie Judith Hermann de l’annuaire dmoz

_________________________________________________________


Que choisir ?

Ci-dessous vous trouvez des ouvrages en langue allemande (et anglaise) à gauche et en langue française à droite.

Tous les articles sont envoyés au départ de la France pour éviter des frais d'envoi.


Bookmark and Share
Allemagne Tourismewww.allemagnevoyage.com . - - - tourisme & culture - - -